Logo cession commerce
Devenir Entrepreneur individuel

Devenir Entrepreneur individuel

Prisé des créateurs d'entreprises, le statut d'entrepreneur indivuel permet de se lancer rapidement, sans capital. Depuis le 15 mai 2022, sa responabilité est limitée au patrimoine professionnel, composé des biens "utiles à l'activité". Ce statut s'adapte particulièrement à une activité commerciale ou artisanale.

Par Sophie MENSIOR - le 03/08/22
Suivre sur Twitter

Se lancer facilement

Forme juridique simplifiée, l’entreprise individuelle permet d’exercer une activité commerciale ou artisanale sans créer de société. Depuis  le 15 mai 2022, un nouveau statut unique pour les entrepreneurs individuels, protecteur de leur patrimoine personnel, est entré en vigueur.

En 2021, 73 % des créateurs d’entreprise ont choisi d’exercer leur activité en entreprise individuelle (également appelée entreprise en nom propre), dont 64% sous le régime de la micro-entreprise. « Cette forme juridique est à conseiller lorsque les risques de l’activité sont peu importants et les investissements limités », estime Bpifrance.

Avantage de ce statut :  il permet de créer rapidement son entreprise, sans capital. Ainsi toute personne de plus de 18 ans peut se lancer, sous cette forme, et devenir alors entrepreneur individuel.

Il est particulièrement adapté pour une activité commerciale, artisanale, libérale. La démarche va différer selon la nature de l’activité. Pour une activité commerciale, il faudra se rapprocher de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) pour immatriculer son entreprise ;  pour une activité artisanale, ce sera auprès de la chambre des métiers et de l’artisanat (CMA).  Dans le cas d’une activité libérale, il faudra contacter l’Urssaf pour déclarer son activité.

Avec ce statut, il n’est pas possible d’avoir un associé. L’entrepreneur va prendre seul ses décisions qui concernent son entreprise sans avoir à organiser d’assemblée générale. Par ailleurs, ce type de structure ne nécessite pas d’apport minimal puisqu’une entreprise individuelle est dépourvue de capital. Contrairement aux sociétés (SARL, EURL, SAS ou SASU).

L’engagement financier sera fonction des investissements et du besoin en fonds de roulement prévisionnel (BFR).