Logo cession commerce
Tourisme : la saison estivale s’annonce exceptionnelle

Tourisme : la saison estivale s’annonce exceptionnelle

Le mois de juillet confirme le regain du tourisme de loisirs avec des niveaux de fréquentation qui retrouvent ceux de 2019, selon Atout France. Cette tendance devrait se poursuivre au mois d’août.

Par Sophie MENSIOR - le 09/08/22

Après deux années de crise sanitaire, qui ont fortement impacté la fréquentation touristique, les départs des clientèles françaises et internationales sont en nette progression par rapport à la saison passée, retrouvant les niveaux enregistrés avant la crise sanitaire, indique Atout France, l’agence de développement touristique de la France.

Pour cette saison estivale, la clientèle française renoue avec les séjours touristiques : 7 français sur 10 ont l’intention de se déplacer, soit + 10 points par rapport à la même période de la saison passée.

Quant aux intentions de séjour des clientèles internationales, elles retrouvent également des niveaux proches, voire supérieurs à ceux observés au cours de la saison 2019. Les transformations de ces intentions en réservations sont nettement plus élevées que pour les deux années précédentes, avec des progressions de 20 à 30 points selon les marchés par rapport à la saison 2021.

Le transport aérien connait une forte accélération : les arrivées et réservations sont en hausse, mais ont parfois pris de court les opérateurs de la filière confrontés à des difficultés de recrutement. La SNCF se prépare de son côté à une fréquentation record : 22 millions de billets ont été vendus en juillet et août, soit une progression de 10 % par rapport à 2019.

Hôtellerie : un mois de juillet favorable

En ce qui concerne l’hôtellerie, le mois de juillet s’annonce particulièrement favorable. Les taux d’occupation se sont améliorés, y compris à Paris, et ne sont plus que très légèrement inférieurs à ceux d’avant la pandémie. Les indicateurs de performance économique (prix moyen et RevPar) sont au beau fixe, reflet de la très forte demande sur cette saison estivale.

Quant à l’hôtellerie de plein air, plusieurs tendances se dessinent. Les nuitées globales réservées sont en progression de 7 % par rapport à 2021. La fréquentation française est légèrement supérieure à l’année précédente. En revanche, les nuitées internationales enregistrent une bonne dynamique, en croissance de 34 % par rapport à 2021.

En juillet, les Néerlandais, Belges et Allemands effectuent leur grand retour, et occupent le top 3 des nuitées internationales dans les campings. La clientèle britannique effectue également un come-back très marqué.

Des éléments contextuels sont, cependant, à prendre en compte : des températures caniculaires sur tout l’hexagone, une reprise épidémique du Covid et des difficultés de recrutement de personnel saisonnier dans l’hôtellerie-restauration, qui perdurent.