Logo cession commerce
Le climat des affaires s'améliore en décembre

Le climat des affaires s'améliore en décembre

En décembre 2022, le climat des affaires s’améliore dans le commerce de détail et d’automobiles, selon l’enquête mensuelle de conjoncture de l’Insee.

Par Sophie MENSIOR - le 15/12/22

Dans un contexte économique  plutôt morose, un indicateur publié par l’Insee, apporte une note positive. En décembre 2022, le climat des affaires s’améliore dans l’ensemble constitué du commerce de détail et du commerce et de la réparation automobile.

A 100, l’indicateur qui le synthétise gagne 3 points et atteint sa moyenne de longue période. Un niveau qu’il n’avait pas atteint depuis le printemps dernier.

Cette hausse résulte, en grande partie, de celle du solde d’opinion relatif aux intentions de commande, en particulier dans le commerce et la réparation automobiles.

En effet en décembre, le solde d’opinion sur les intentions de commande rebondit nettement et retrouve presque sa moyenne. Celui sur les perspectives générales d’activité augmente de nouveau. Quant au solde sur les ventes prévues, il se maintient et reste au-dessous de sa moyenne.

Enfin, note l’Insee, les chefs d’entreprise sont un peu moins nombreux que le mois dernier à considérer que l’évolution future de leur entreprise est difficile à prévoir.

Augmentation nette dans le commerce d’automobiles

Dans le commerce de détail (hors commerce et réparation automobile), le climat des affaires se maintient. A 93, il reste en dessous de sa moyenne de longue période (100).

Le solde d’opinion des détaillants sur les perspectives d’activité du secteur pour les trois prochains mois augmente légèrement et s’écarte de sa moyenne de longue période. Celui sur les intentions de commande rebondit nettement, à l’inverse le solde concernant les ventes prévues diminue.

C’est dans le commerce et la réparation d’automobiles et de motocycles que l’indicateur de climat des affaires augmente nettement. Il gagne 7 points et atteint 105, repassant ainsi au-dessus de sa moyenne de ligne période (100).

Le solde d’opinion sur les perspectives générales d’activité augmente nettement et se situe presque au niveau de sa moyenne.

Concernant l’emploi, les soldes sur l’évolution des effectifs au cours des trois derniers mois et au cours des 3 prochains mois s’améliorent nettement et s’éloignent de leurs moyennes respectives.