Logo cession commerce

Artisanat du bâtiment : des perspectives de croissance en 2011

Par Sophie MENSIOR - le 12/01/11

Après 8 trimestres de baisse ininterrompue, l'artisanat du bâtiment serait-il en train de voir le bout du tunnel ? On peut le penser avec la publication par la Capeb (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment) des indicateurs du dernier trimestre 2010. Son volume d'activité se stabilise à un niveau zéro. Après trois trimestres de ralentissement de la dégradation, le secteur retrouve donc un équilibre même s'il est encore précaire. 
Conformément aux prévisions de la  confédération, l'année 2010 enregistre une baisse de -2,5 % de l'activité.

Mais 2011 devrait ouvrir des perspectives de croissance, et ce, dès le premier trimestre.
La Capeb a même revu ses prévisions à la hausse et envisage une augmentation de +2 % du volume d'activité. Le marché du neuf pourrait redémarrer avec une hausse de l'activité de +3,5 % en volume contre +1 % pour l'entretien-amélioration. Les travaux d'amélioration énergétique devraient constituer l'un des principaux relais de croissance. "Ils représentent actuellement plus de 15 % des travaux de rénovation réalisés par les artisans du bâtiment. Nous avons été les premiers à nous mobiliser autour des enjeux de la performance énergétique à travers la marque Eco Artisan pour relever le défi lancé par la Grenelle de l'environnement ", souligne Patrick Liébus, président de la Capeb. 

Dans ce contexte, la confédération appelle le gouvernement à ne pas relâcher ses efforts pour soutenir une fiscalité verte d'éco-relance. "Si la Capeb salue la mise en place de l'Eco-prêt à taux zéro, elle ne peut que regretter le signal négatif adressé aux clients par les coups de rabot de 10 % sur les crédits d'impôt opérés dans la loi de finances 2011", ajoute son président.